Verre & flûte

Une belle table, dressée dans les règles de l’art, compte presque autant de verres que d’assiettes. Verre à eau , verre à vin rouge, verre à vin blanc et verre à vin pour le dessert (ou verre à champagne )… S’il s’agit de mettre les petits plats dans les grands, mieux vaut posséder aussi toute la panoplie des verres de table, pour les disposer et les utiliser à bon escient. Les mélanges (même un fond de verre) provoquent en effet de grands dommages pour le goût.

Lire la suite
Filtres

Le verre à eau, bien que souvent peu utilisé, est le plus grand et se place à gauche. Vient ensuite la série des verres à vin. Le choix d’un modèle de verre à vin ne repose pas uniquement sur l'esthétique, la forme du verre est très importante pour les connaisseurs. Un vin s’ouvre en effet de manière différente, en fonction de la forme du verre. Le verre à vin rouge est de taille inférieure au verre à eau (placé à droite de ce dernier) et légèrement supérieure au verre à vin blanc. Idéalement, son resserrement en partie haute permet de conserver les arômes. Ce dernier point est moins crucial pour les verres à vin blanc (placés à droite du verre à vin), les plus petits des quatre verres traditionnellement utilisés sur les grandes tables. Les formes tulipes sont les plus adaptées pour les vins blancs sucrés ou liquoreux. Si l’option du champagne est retenue pour le dessert, c’est la coupe ou la flûte qui prendra place à droite du verre à vin blanc. Même si la légende relate que la première coupe a champagne a été moulée sur le sein parfait de la marquise de Pompadour, la flûte à champagne semble bien l’avoir supplantée. Les raisons sont d’ordre gustatif (les bulles s’échappent moins vite) et pratique (la flûte est plus facile à tenir en main).

Un verre à pied pour toutes les occasions

A partir de la multitude de modèles proposés à la vente, la maison Saulaie s’est attachée à constituer un éventail de verres à pieds suffisamment large pour répondre aux différents besoins, notamment dans l'univers du verre cristal.

Elégant et sobre, le service Rambouillet, en cristal d’Arques, évoque la courtoisie et la distinction. C’est un modèle d’équilibre (verre à eau, verre à vin et, si besoin, flûte à champagne), qui permet de rehausser le standing d’une table, mais sans en faire trop. La collection Chevreuse, en cristal sans plomb, est aussi abordable que le modèle Rambouillet et peut se prévaloir de qualités comparables, même si son design est un peu plus élaboré.

La sélection Saulaie permet ensuite de monter en gamme, avec un ensemble de collections en cristal de Sèvres (quatre verres), pour des tables très soignées. Les formes de calice sont variées : en coupe (Beaubourg), en entonnoir (Florian), en corolle (Chenonceaux), en ballon (Pailly), en tulipe (Saint Germain)…

Un verre isotherme : le coup de cœur Saulaie

C’est un verre à eau, mais il peut également servir de verrine. Le verre isotherme Arpège, au design léger, est conçu avec une double paroi pour préserver les contenus froids ou chauds. C’est le seul verre sans pied proposé ici par Saulaie, sélectionné pour son originalité et son fort potentiel décoratif (notamment en verrine individuelle). Ce verre se décline aussi en tasse pour les expressos, à la fin du repas.

Fermer
20 euros de bienvenue !

ABONNEZ-VOUS A NOTRE NEWSLETTER SAULAIE
Découvrez les tendances que tout le monde cherche encore. Et recevez un chèque cadeau d'un montant de 20€ pour vos achats* !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment

*pour un minimum de 200€ d'achat

Fermer