Fauteuil club et canapé : l’entretien du cuir

Le cuir

 

Comment prendre soin de votre canapé en cuir ? Neuf ou ayant déjà quelques années, votre canapé ou fauteuil en cuir nécessite quelques gestion d’entretien simples. La maison Saulaie travaille le cuir depuis plus de 30 ans et s’attache à valoriser un savoir-faire séculaire autour du cuir.

Au printemps dernier, la Fédération Française de la Tannerie Mégisserie a participé au salon Made in France au Carreau du Temple à Paris. Cette fédération regroupe environ 60 sociétés et représente à elle seule cinq millions de mètres carrés de peaux tannées par an. Le métier du cuir regroupe des acteurs très variés qui travaillent avec passion et savoir-faire. La maison Saulaie, désireuse de valoriser le patrimoine français, s’attache à mettre en valeur ces savoir-faire séculaires.

Voici donc des conseils judicieux pour l’entretien du cuir pleine fleur, utilisé pour la fabrication d’un fauteuil ou canapé club cuir et pour prendre soin du cuir en général.

Premier élément à savoir : le cuir est une matière vivante et le temps ne fait que l’embellir, à condition que l’entretien soit régulier et les soins adaptés. Pour adopter les bons gestes, il s’agit d’abord de savoir quel cuir on veut entretenir. Celui qui est dit « aniline » met le plus en valeur la surface de la matière. Il est simplement teint, sans être recouvert d’une couche de protection. C’est le cuir qui exige le plus d’entretien. Le « semi-aniline » est quand à lui recouvert d’un produit plus épais, qui cache les défauts du cuir et le protège davantage. Ce qui n’exclut pas un entretien régulier.pelletteria

L’entretien régulier du cuir

Pour l’entretien des cuirs pleine fleur, plusieurs étapes sont conseillées :

  1. Dépoussierez avec un chiffon doux aussi régulièrement que ce que vous faites pour vos meubles en bois. Car la poussière s’incruste dans les pores du cuir et terni son aspect. Surtout pour les modèles capitonnés : Chesterfield par exemple.
  2. Nettoyez le cuir lorsque le besoin s’en fait sentir. Cela permet d’éliminer les salissures ou poussières collantes non éliminées par le dépoussiérage régulier. Pour cela nous vous conseillons un savon glycériné.
  3. Nourrissez enfin le cuir pour le protéger des agressions extérieurs. Le produit appliqué agit comme un écran en plus de redonner de l’éclat au cuir. Ce besoin en hydratation est propre à chaque intérieur : condition d’exposition à la lumière, taux d’humidité etc. N’utilisez pas de pâte ou de crème, adaptées aux chaussures, mais plutôt un lait en flacon. Nous utilisons un lait de type Starwax (disponible en grande surface) donne d’excellents résultats pour rendre brillance et souplesse aux cuirs anciens.

Tels sont les conseils, simples et précis, des professionnels français de la tannerie-mégisserie. Sachez qu’un bon entretien passe en premier lieu par un entretien régulier, préférable à un apport massif de produit de temps à autre.
Tous nos fauteuils club cuir et canapés en cuir sont fabriqués en cuir 100% pleine fleur (aniline ou semi-aniline).

Fauteuil club : où le positionner ?

Mieux vaut prévenir que guérir. C’est d’abord en choisissant une place qui convient à votre fauteuil club ancien ou à tout autre fauteuil ou canapé en cuir, que vous assurerez sa longévité (jusqu’à 30 ans pour les mieux entretenus).

De manière générale, n’exposez pas votre pièce en cuir à la lumière directe du soleil ou trop proche d’une forte source de chaleur (radiateur ou cheminée).
Pourquoi ? Tout simplement parce que lumière forte et chaleur peuvent dessécher le cuir et ternir l’éclat des couleurs. Ainsi, évitez la verrière exposée plein sud, pour le préserver des effets néfastes des rayons du soleil. La cheminée ne doit pas être trop proche non plus, pour cause de trop forte chaleur.
L’hygrométrie de la pièce a aussi son importance : évitez les lieux où règne une atmosphère humide.

Votre avis nous intéresse !