Lampe or ou argent : que la lumière soit !

Carte cadeau décoration

Durant la seconde moitié du 17e et le début du 18e, marqués par la prédominance de l’influence artistique et politique française sur l’Europe, le doré évoque le style royal par excellence. Or et argent dominent, sur les boiseries en premier lieu, pour symboliser l’éclat du roi soleil, mais également sur les objets de décoration : lustres, chandeliers, horloges … La feuille d’or est un matériau incontournable, tout comme l’étain et l’argent. Force est de constater que peu de nos contemporains cherchent à imiter un tel style. Pour autant, les teintes dorée et argentée ne sont pas bannies, loin s’en faut.

Lampe abat-jour orLe pied de lampe éclaire aussi…

Aujourd’hui les décorateurs suggèrent de les utiliser, mais avec parcimonie, pour relever d’autres teintes dominantes moins envahissantes et leur donner de l’éclat. Les objets tels les vases et luminaires font partie des éléments de décoration les plus adaptés. Les teintes argentée et dorée ont comme qualité commune de refléter la lumière du soleil, son rayonnement et sa chaleur. Cette luminosité leur destine naturellement une place de choix dans l’univers du luminaire, comme le montrent les dernières trouvailles de la sélection de lampes Saulaie.

Lampe classique, le bel équilibre

Si la clarté est par excellence l’apanage de la couleur or, qui appartient au champ chromatique du jaune, elle se révèle également à travers cette nuance du gris qu’est l’argent, dans un style sans doute plus épuré. Le choix d’un luminaire or ou argent est gage de luminosité, mais aussi d’équilibre entre solennité et discrétion. Si le doré et l’argenté sont plutôt clinquants, un luminaire n’est ni central ni imposant. A cette échelle, les références classiques de l’or et de l’argent (richesse, pouvoir et influence) deviennent plutôt secondaires. Les formes, en revanche, s’inspirent encore souvent des styles propres aux 17e et 18 e siècles. La silhouette du pied peut ainsi évoquer des références antiques, souvent convoquées aux périodes classiques. Une lampe classique chic peut encore trouver une place dans nos intérieurs contemporains. Ainsi est est-il des pieds fuselés, des cannelures (style Louis XVI), des moulures qui rappellent les éléments constitutifs de bougeoirs anciens (fut, bobèche…) ou des formes de vase ou jarre antique.

Lampe déco : des formes plus originales

Lampe abat-jour noirLe travail du pied peut également mener hors des sentiers battus, dans l’univers de la lampe décorative, où les seules références classiques demeurent les teintes or et argent. On trouve ainsi des formes de lampe déco empruntées à l’univers animal (branchage, bambou), ou à la géographie (sphères). Pour ces références, le doré et l’argenté sont tantôt dominants, tantôt secondaires. La couleur dorée est en effet souvent associée avec le noir, le marron et le rouge. Jamais, en revanche, avec les tons pastels ou trop criards. L’argent, pour sa part, est moins compliqué à marier. Il peut être associé avec de nombreuses couleurs, mais toujours en ton pastel. On le retrouve aussi avec du blanc, du noir ou même du doré.

Lampe abat-jour noir : le contraste ou l’unité

Lampe déco base ronde MercureL’association avec les couleurs sombres produit un élégant contraste. Ainsi, dans le domaine du luminaire, l’alliance d’un pied doré ou argenté avec un abat-jour noir forme un ensemble lampe abat-jour très chic, pour un style moderne, qui ne dédaigne pas les références classiques. Une alliance qui peut aussi bien se retrouver sur le pied. Pour un luminaire complet, on peut n’avoir envie ni de contraste avec une couleur sombre, ni de blanc. Il est alors possible de jouer à fond la carte de la luminosité, avec des modèles entièrement dorés ou argentés, de la base à l’abat-jour.

 

 

Parcourez notre offre de lampe sur Maison Saulaie.

Votre avis nous intéresse !